Compte-rendu de la réunion du Conseil d’Administration de la Fondation du Lycée Français des Pays-Bas

 

Rédacteur : Benjamin Didenot - Vincent GUTMANN

Date de réunion : 15 avril 2013

Lieu de réunion : Lycée Vincent Van Gogh de La Haye - salle 44

 

Ont assisté :

Pour les titulaires : Christine Hasselot (CH), Vincent Gutmann (VG), Mikael Malik (MM), Benjamin Didenot (BD)

Pour les suppléants : François Leprêtre (FL) et Jean-Claude Cardonnel (JCC)

Sont excusés : Virginie Chardac-Vignes (VCV), Jean-Jacques Criqui (JJC), Philippe Lhorte (PL), Aymeric Join-Lambert (AJL)

 

La réunion débute à 18h30. Les sujets suivants sont discutés :

 

1 - Approbation du compte-rendu de la réunion du 04 mars 2013

Le CR est approuvé à l’unanimité des présents. Les remarques de CH seront introduites par VG dans le CR avant publication sur le site de la Fondation.

 

2- Formalités

VG a effectué les enregistrements des titulaires auprès de la Chambre de Commerce (KvK) de la Haye (d’autres modifications seront nécessaires au départ des Pays-Bas de plusieurs titulaires cet été. Il n’y a pas d’obligation d’enregistrement des suppléants). A cette occasion, l’activité de la Fondation mentionnée dans la base de la KvK a été actualisée conformément aux statuts pour remplacer la seule mention « d’entretien des bâtiments » qui y était inscrite jusqu’alors. De même, les contacts ont été mis à jour avec l’adresse du site internet et de l’adresse mail de la Fondation (http://www.fondation-lycee-francais-pays-bas.org et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

CH et VG ont effectué les modifications de signatures chez RABOBANK et ABN-AMRO le 22 mars pour notifier le changement de présidence. De nouvelles offres ont été faites par Rabobank (voir ci-dessous).

CH doit livrer pour audit à BDO les comptes 2012. Ceux-ci seront présentés avant fin juin et transmis à la personne alors désignée comme prochain trésorier (départ de CH des Pays-Bas cet été).

 

3 - Situation des placements financiers et changements décidés


ABN-AMRO au 22 mars 2013 : 

ABN1 - Compte courant : 1.800 €

ABN2 - Compte d'épargne journalier (1.5% à partir de 15.000 €. Quotidien) : 12.000 €

ABN3 - Kwaartal spaarrekening (1.6% dont 0.7% de taux de base et en-dessous de 15.000 €. Trimestriel) : 560.000 €

ABN4 - Jaar spaarrekening (1.9% dont 1.3% de taux de base, 0% au-dessus de 1M€. Annuel) : 1.022.000 €

Pas de nouvelle proposition d’ABN-AMRO. Toujours en attente de la carte bancaire mise à jour.

RABOBANK au 15 avril 2013 :

RBK1 - Compte courant : 900 €

RBK2 - Kwaartal spaarrekening (1.3 % dont 0.5% de taux de base. Trimestriel) : 509.000 €

Proposition de Rabobank: Jaar spaarrekening (bloqué sur 1an) rémunéré à 1.9% (au 01/04/13), 25% utilisable sans pénalité et 1.5% de frais sur les montants sortis avant le terme annuel.

 

Discussion des membres du CA sur les meilleures options pour maximiser les revenus et garder une flexibilité quant à la disponibilité des taux.

Décision à l'unanimité de fermer le compte d'épargne journalier ABN2 et de transférer cette somme et les 22.000 € non rémunérés d’ABN4 sur ABN3.

VG se renseigne auprès de RABOBANK pour migration du RBK2 vers le compte proposé sans perdre le bonus de 2ème trimestre. Décision à la prochaine réunion.

 

Nouvelle situation (soldes arrondis) :

ABN1:            1.800 €

ABN2 :           disparaît

ABN3 :           596.000 €

ABN4 :           1.000.000 €

RBK1:            900 €

RBK2 :           509.000 €

Total:             2.107.700 € (arrondis) 

 

4 - Debriefing réunion (28/03) VG avec Mme Mallez et Mme Traboulsi et orientations futures :

A tous, il apparaît nécessaire quela Fondationconstruise et affiche une nouvelle identité notamment en reléguant au passé son implication exclusive dans les questions immobilières.

Des « axes d’intervention » dela Fondationfacilement identifiables conformément auxquels des projets pourront être, partiellement ou totalement, financés, sont formulés conjointement :

 

A)     Axe « Découverte des Pays-Bas »

Pour des projets qui accentuent la découverte, les contacts, les échanges et l’intégration dans l’environnement local néerlandais ou international, en ligne notamment avec les projets de réorientation de l’apprentissage des langues et la mise en place prochaine de filières plurilingues (française, néerlandaise, anglaise).

B)    Axe « Ouverture au mondes professionnel et économique »

Pour des projets qui accentuent la connaissance et les contacts des élèves avec le monde professionnel et les études supérieures. Par le biais, par exemple, de l’aide au développement d’un réseau des anciens élèves relié à celui de l’AEFE et l’organisation d’un Forum des métiers.

Pour des projets en lien avec des acteurs du monde économique qui pourraient, un jour, souhaiter établir des partenariats restant à définir avec le Lycée français.

C)    Axe « Projet d’établissement »

Pour les projets qui contribuent à la mise en œuvre du projet d’établissement et que le Lycée ne pourrait financer seul.

 

Ces axes sont en ligne avec l’objet de la Fondation tel que défini à l‘article 2 de ses statuts et n’interdisent en rien le financement d’autres types de projets.

 

Pour une amélioration des règles de fonctionnement :

Les modes de fonctionnement de la Fondation doivent être fluidifiés.

A)        Relations entre le CA et le Comité de Projets (CP)

Ils sont statutairement séparés. Tout le monde souhaite mieux coopérer. En particulier :

  • Des invitations réciproques des membres à certaines réunions respectives seront faites en fonction des sujets. Le CP n’ayant pas, à ce jour, le même formalisme que le CA dans son fonctionnement, Mme Le Proviseur entérine le principe d’un échange plus régulier d’informations pour que le CA soit prévenu très en amont des idées de projets.
  • Le CA propose de placer sur son site Internet, une photo et une courte présentation de chaque membre du CP comme cela est déjà fait pour ses propres membres.
  • Dans cet esprit, VG a déjà fait parvenir à chaque membre du CP en mars une lettre de présentation de la nouvelle équipe.

B)        Susciter des projets

Un double constat s’impose :

  • il y aura toujours une difficulté à trouver des nouveaux porteurs de projets même en communiquant davantage et en simplifiant le fonctionnement,
  • un très grand nombre de projets sont déjà menés depuis des années par les personnels de l’établissement pour les élèves.

Trois pistes vont être explorées :

  • regrouper sous la bannière des axes d’intervention (cf ci-dessus) les projets déjà existants qui peuvent l’être en contribuant à leur financement aujourd'hui modeste, ce qui aura l’avantage :

- Rendre visible rapidement l’action de la Fondation et donner une cohérence valorisante pour tout le monde,

- Créer directement des liens d’échange entre les porteurs de ces projets et la Fondation et susciter plus                          facilement de nouveaux projets, de nouvelles initiatives.

  • pour rendre plus fluide et réactif le fonctionnement, notamment pour inclure des projets légers financièrement et/ou se décidant en dernière minute, le CA valide l’idée de verser une enveloppe globale consacrée à des projets de l’axe « Découverte des Pays-Bas » dont l’utilisation sera du ressort du CP. Cela pourrait se fera sur le modèle de ce qui est versé àla Caisse de Solidarité du Lycée parla Fondation. Un cahier des charges et un suivi seront établis par le CA qui demande aussi de pouvoir communiquer directement auprès des membres du CP cette mesure qui sera évaluée au bout d’un an. Cette formule n’est pas exclusive pour le financement de projets plus coûteux de l’axe « Découverte des Pays-Bas ».
  • Mme la Conseillère Culturelle rappelle que le seuil de 5.000 euros pour la saisine du CP répondait au souci initial d’éviter la présentation d’une multitude de petits projets éparses et non par la volonté de cantonner la Fondation au financement de projets de type immobilier. Le CA, tout en comprenant cette préoccupation, rappelle que cela a peut-être bloqué des initiatives déjà difficiles à éveiller. Comme déjà évoqué, le CA souhaiterait :

 

- que ce seuil puisse être abaissé (voire supprimé puisque le principe d’une enveloppe globale pour les petits projets est instauré),

- qu’une mention puisse malgré tout laisser une porte ouverte aux trop rares porteurs de projets au coût inférieur.

Ce sujet reste une préoccupation majeure du CA qui demande à VG d’en reparler prochainement avec Mmes Mallez et Traboulsi.

 

Actions à mener à court terme.

  • VG va établir avecla Direction du Lycée, le CP et les professeurs une liste si possible exhaustive des projets déjà existants pour essayer d’en faire une typologie par classe, nature, coût, etc …. et voir si certains peuvent s’analyser par rapport aux axes définis.
  • Mme le Proviseur voit avec M. le Proviseur-adjoint comment mettre en œuvre un projet de Forum des métiers et de réseau d’anciens élèves portés par le Lycée au financement desquels la Fondation pourrait participer.

 

VG va rédiger une proposition de mail pour Mmes Mallez et Traboulsi pour qu'elles diffusent auprès des enseignants et du personnel du Lycée ces orientations et décisions. Une diffusion pourra aussi être effectuée auprès des trois associations de parents d'élèves.

 

5 – Caisse de solidarité

Le CP a transmis au CA sa demande annuelle de contribution qui s’élève pour l’année à 6.000 € au lieu des 5.000 € habituels. Une demande d’explication sera adressée au CP et le vote du CA interviendra lors de la prochaine réunion du 10 juin.

CH fait part des cas très difficiles des familles dont le situation financière est modifiée en cours d’année en raison d’un évènement imprévu et qui ne peuvent faire alors de demande de bourse (revenu de l'année n-1 pris en compte). Cela peut alors conduire à la déscolarisation de l'élève du système AEFE.

MM argumente que si la caisse de solidarité commençait à prendre en charge ce type de frais, le budget de la Fondation ne permettrait d'aider « qu’entre 7 et 10 élèves » alors que son but et d'aider le plus grand nombre.

VG rappelle que nous n'avons pas d'influence sur les conditions d'attributions des fonds de la caisse de solidarité (pour des raisons d’anonymat des cas traités) mais que le CA peut toujours œuvrer à attirer l’attention de l’administration sur ces cas (dans la mesure où la situation actuelle du Lycée est bonne) et rappeler qu’il est disposé à étudier toute demande ponctuelle d’abondement supplémentaire de la Caisse de Solidarité.

 

6 - Communication de la Fondation.

VG présentera pour la prochaine réunion des propositions de communication pour faire connaître les orientations arrêtées par le CA en accord avec le CP.

Cette communication sera tournée vers les parents, les élèves, les professeurs, les personnels non-enseignants, l’extérieur avec à l’esprit l’importance du calendrier de la rentrée 2013-2014.

Le principe d’une communication dans la Newsletter du Lion bleu est déjà validé par le CA et le site Internet va être mis à jour avec la nouvelle équipe notamment.

 

7 - Visite Ecole d'Amsterdam.

VG s’est rendu à l’école d’Amsterdam le 12 avril et a été reçu de manière très cordiale par le Directeur qui lui a fait visiter les locaux et a expliqué le fonctionnement, notamment les liens avec les écoles néerlandaises voisines. Ce déplacement a aussi été l’occasion de faire un échange de vue générale avec l’AIPL. Mme Lachaud quitte les Pays-Bas à la fin de l'année scolaire, Mme Laurence Dépré devrait prendre la relève.

 

8 – Autres points

Adhésion de la Fondation à l'entente francophone.

La proposition qui a été faite au CA d’adhérer à l’Entente Francophone a été discutée mais non validée car l’intérêt de la Fondation à le faire, à ce stade, n’a pas été évident.

Vote électronique

Le CA transmettra des recommandations au Lycée suite à la 1ère expérience de vote électronique lors des dernières élections de ses membres de novembre dernier. VG fera une proposition à la prochaine réunion.

 

Clôture de la réunion à 21h40.